Gap -  Hautes-Alpes

Pérégrinations littéraires

Année 2021-2022

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2022_2023 :

    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)


   2021_2022
   2020_2021
   2019_2020
   2018_2019
   2017_2018
   2016_2017
   2015_2016
   2014_2015
   2013_2014
   2012_2013
   2011_2012
   2010_2011
   2009_2010
   2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :

    Les livres nomades passent à l'Est
    Le roman, écho de notre temps
    Petites maisons d'édition
    Terres d'Afrique
    Des histoires de grands espaces
    L'art dans le roman
    Chemins d'exil


- Rencontres littéraires :

     Andreï Kourkov
     Hadrien Klent
     Serge Joncour
     Sorj Chalandon
     Clara Arnaud
     M. de Kerangal et S. Prudhomme
     Luc Bronner
     Mohamed Mbougar Sarr
     Abdourahman Ali Waberi
     Catherine Gucher
     Guillaume Jan
     Jean Hegland
     Pierre Benghozi
     Jean-Baptiste Andrea
     David Vann
     Joseph Boyden
     Guy Boley
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :

   La Liste

- Lecture à haute voix :

    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021

- Lectures partagées à Gap :

    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées au Pays des Ecrins:

    2022_2023
    2021_2022
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :

    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :

    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Sieste littéraire :

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020

- Emission-radio sur Fréquence Mistral

    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019-

-Nos partenaires :

   La liste


- Contact

- Bulletin d'adhésion

 

Pérégrinations littéraires 2021 -2022

 


Les peregrinations littéraires vont reprendre aucours de l'année 2021-2022 .

Une pérégrination littéraire est un rendez-vous qui associe la marche et les mots.

Nous partons pour une balade de deux ou trois heures qui est coupée par des lectures.

Chacun à son tour lit un passage d'un livre en résonance avec un thème donné, ou vient

seulement écouter les autres, s'il n'a pas envie de lire.

Le programme vous est communiqué au fur et à mesure de chaque pérégrination

***************************

 

Pérégrination littéraire du 30 avril 2022

Thème: L’Ephémère
Lieu: Autour du plateau de Mison


Participants: une vingtaine de personnes.

Marie-Catherine Buffet, responsable du dépôt de livres nomades de Laragne, a contacté les Randonneurs du Laragnais qui ont accepté de participer à une pérégrination littéraire et nous ont proposé un parcours autour du plateau de Mison.

Après un premier rendez-vous de covoiturage sur le parking de la piscine de Gap, nousavons retrouvé l’ensemble du groupe sur le parking de Véragne à Laragne à
9 H45.Premier contact chaleureux et amical entre nos deux associations.

Le village de Mison est la patrie d’un personnage devenu célèbre: astronome et mathématicien, Ernest Esclangon, est l’inventeur de l’horloge parlante.



Départ au pied du château du village médiéval de Mison. Un chemin très agréable qui monte en pente douce en longeant des champs de lavande qui seront magnifiques dans un mois ou deux. En attendant que les massifs embaument des effluves provençales, nous profitons du jaune vif des champs de colza et du très beau panorama sur les montagnes environnantes et les méandres du Buech.

La première halte fut riche de surprises.
Marie Catherine lit un texte sur l’ art éphémère, le Land Art, et nous propose de récolter tout ce qui dans la nature peut nous permettre de réaliser une œuvre éphémère au moment du pique nique. Elle a même prévu des petits sacs pour nous inciter à participer. Cette entrée en matière s’accorde bien avec notre sujet.

Les matériaux utilisés sont entièrement naturels (branches, roches, feuillages, foins, fleurs etc.) et l'installation évolue avec le temps jusqu'à leur éventuelle biodégradation, ce qui en fait bien souvent des œuvres éphémères. Que l’œuvre soit simple ou complexe, le Land Art s’intègre à la nature.

Régis Landreau, président des randonneurs du Laragnais, dont l’enthousiasme est communicatif, nous donne envie d’explorer l’infinie diversité des sentiers environnants et nous offre une première lecture de paysage, souligne le côté sauvage de la rivière avec ses courbes et ses lacets, les plantations qui ont permis de stabiliser le terrain et les nombreuses possibilités de randonnées qu’offre son association : 4 jours par semaine, les adhérents peuvent s’entraîner suivant leurs possibilités, de la petite marche tranquille aux randonnées plus sportives, les difficultés vont crescendo suivant le jour de la semaine.

Un autre participant, Gabriel Carnévalé, nous propose également une lecture de paysage qui nous amène à réfléchir sur la politique de reboisement de l’ONF. Il souligne la présence importante de pins noirs sur la plus grande partie des forêts qui nous entourent, ce qui n’est pas sans conséquences sur l’environnement. Chemins, sentiers ombragés sont d’une grande variété.

Facile, accessible, riche en alternance de paysages, ce circuit est vraiment une très belle découverte pour beaucoup d’entre nous.Un arbre remarquable de plus de 500 ans nous abrite le temps d’une des haltes littéraires où l’émotion du texte lu s’accorde avec la quiétude du paysage.

Nous terminons la randonnée en montant au château, les ruines ont souvent une histoire àr aconter qui demande attention, recueillement et envie d’en savoir un peu plus sur la vie des habitants. Le terre plein nous permet de partager un pique nique amical, et nous profitons encore un peu du panorama. Les artistes improvisées s’emploient à façonner unepetite œuvre éphémère colorée et Régis nous fait la surprise de lire un dernier texte, tiré de«dans l’amitié d’une montagne» de Pascal Bruckner. Le passage lu était très bien choisi,emprunt de poésie et de philosophie, il donnait à réfléchir sur le sens de la vie.


Simone DELORME

 

Textes lus

- par Simone :

Tel soir d’hiver de François Cheng
Textes tirés du printemps des poètes 2022:

Loterie de Evelyne Trouillot
Mes forêts de Hélène Dorion
L’oiseau de Kim Sun Woo
Ephémère de Herman Hesse (Le curiste)
L’Ephémère de toutes les batailles de Marc Delouze

- Par Catherine :

Un court extrait de "Cyranno de Bergerac" d'Edmond Rostand
Un baiseret de Shakespeare dans " Macbeth":
"La vie n'est qu'une ombre qui passe, un pauvre acteur qui s'agite une heure sur la scène, e tpuis qu'on n'entend plus. C'est un conte raconté par un fou, plein de bruit et de fureur et ne signifiant rien"