Gap -  Hautes-Alpes


Exil d'Alexandra (L')

Anca Visdei

- Actes Sud, 2008

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2023_2024 :

    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)


   2023_2024
   2022_2023
   2021_2022
   2020_2021
   2019_2020
   2018_2019
   2017_2018
   2016_2017
   2015_2016
   2014_2015
   2013_2014
   2012_2013
   2011_2012
   2010_2011
   2009_2010
   2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :

    Les livres nomades passent à l'Est
    Le roman, écho de notre temps
    Petites maisons d'édition
    Terres d'Afrique
    Des histoires de grands espaces
    L'art dans le roman
    Chemins d'exil


- Rencontres littéraires :

     Dima Abdallah
     Fanny Saintenoy
     Giosue Calaciura
     Laurent Petitmangin
     Yamen Manaï
     Céline Righi
     Andreï Kourkov
     Hadrien Klent
     Serge Joncour
     Sorj Chalandon
     Clara Arnaud
     M. de Kerangal et S. Prudhomme
     Luc Bronner
     Mohamed Mbougar Sarr
     Abdourahman Ali Waberi
     Catherine Gucher
     Guillaume Jan
     Jean Hegland
     Pierre Benghozi
     Jean-Baptiste Andrea
     David Vann
     Joseph Boyden
     Guy Boley
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :

   La Liste

- Lecture à haute voix :

    2023_2024
    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021

- Lectures partagées à Gap :

    2023_2024
    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées au Pays des Ecrins:

    2022_2023
    2021_2022
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :

    2023_2024
    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Emission-radio sur la ram et rcf :

    2023_2024


- Echappées livres (archives) :

    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Sieste littéraire (archives) :

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020

- Emission-radio sur Fréquence Mistral (archives)

    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019-

 

-Nos partenaires :

   La liste


- Contact

- Bulletin d'adhésion


L’exil d’Alexandra est un roman épistolaire, c’est la correspondance bouleversante entre deux sœurs : Alexandra et Ioana , pendant 17 ans de 1973 à 1990. Alexandra, jeune dramaturge de talent, fuit la Roumanie en 1973 et s'exile en Suisse. Elle est confrontée à la solitude et aux privations mais elle puise du courage dans les lettres qu’elle échange avec sa sœur restée en Roumanie.

Les lettres des deux sœurs offrent un regard critique sur la Roumanie au temps de la guerre froide sous le règne du dictateur Ceausescu. La censure les oblige à utiliser des ruses, elles n’écrivent pas librement. Le régime totalitaire de la Roumanie au temps de la guerre froide est très oppressif, les rationnements, la prison arbitraire sévissent.

Voici ce qu’écrit Ioana :

« Je t'écris librement parce que j'envoie ce billet par un ami étranger (on ne lui retournera donc pas les poches à la douane, comme on le fait à nos compatriotes) qui te le postera depuis l'Italie. Surtout, ne reviens pas ! Après ton départ, ils sont venus perquisitionner chez nous. Je croyais, en raison des précautions que tu prenais avant ton départ, que tu étais paranoïaque. Pas du tout : le lendemain du jour où tu devais revenir au pays, trois flics de la Securitate sont venus et ils ont tout fouillé. Heureusement que je t'avais écoutée et que nous avions déchiré, durant la longue nuit blanche précédant ton départ, tous tes manuscrits compromettants. »

Ce roman traite d'une réalité douloureuse, l'exil, qu'il soit politique, géographique, linguistique, familial, sentimental. Alexandra a bien du mal à faire connaître son talent de dramaturge et à subvenir à ses besoins, l'exil et l'éloignement de sa famille lui pèsent particulièrement.

Les deux sœurs passionnées de théâtre, ont une vie sentimentale pleine de rebondissements. Leur amitié reste inaltérable, l’affection qu’elles se portent résiste au temps, à l’éloignement et aux rivalités.

Le roman est servi par une écriture fluide qui rend la lecture très agréable, le livre est aussi plein de délicatesse et d‘humour. Vies privées, politique, dérision, suspense, tout y est. Une pièce a été tirée de cet ouvrage.

(Présentation : Mireille Le Louet)